Présentation de l’essai

Couverture génération europe Rayan Nezzar

En 2014, plus de trois jeunes Français sur quatre n’ont pas voté aux élections européennes. Des choix décisifs pour l’avenir, de la transition écologique à la révolution numérique en passant par l’intégration des réfugiés, sont déterminés sans que la jeunesse n’ait dit sa part de volonté générale. Comment l’admettre ?

Rayan Nezzar appartient à cette génération qui se sent européenne mais qui participe peu aux élections parce qu’elle vit l’Europe comme une évidence. Cette évidence est une illusion. Secouée par les crises, atteinte par le Brexit, l’Europe est redevenue mortelle. Populistes et europhobes regardent avec envie les élections de mai 2019, qu’ils envisagent comme une nouvelle étape dans la déconstruction européenne.

Dans ce livre qui mêle témoignages et propositions, Rayan Nezzar explore cinq dimensions de notre appartenance commune. Notre culture et notre monnaie, notre conception du social et de la démocratie, les valeurs que nous portons dans le monde déroulent un invisible fil d’Ariane qui nous lie en tant qu’Européens. C’est en renouant ce fil que nous pourrons poursuivre cette aventure collective inédite qu’est la construction européenne.

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 − 10 =